19 octobre 2013

L'esprit de la marquise

Au lendemain d'une soirée de théâtre, alors qu'elle [1] venait d'étriller devant son fidèle auditoire l'auteur dont, la veille, elle avait vu la pièce, un fâcheux s'obstina longuement à la contredire et crut bon de lui faire remarquer que ce soir-là, justement, le public s'était montré enthousiaste. «Eh bien, Monsieur, lui dit-elle, si le public a aimé, il est bien le seul ! » À cet autre quidam qui cherchait à épater la galerie en relatant l'aventure survenue à un malheureux qu'on aurait décapité mais qui était parvenu à parcourir une vingtaine de lieues sa tête sous le bras, la réplique ne se fit pas attendre: «Ma foi, mon cher, où est l'exploit ? Il n'y a que le premier pas qui coûte.»

Frédéric Schiffter - Le charme des penseurs tristes

[1 ]Marie de Vichy-Chamrond, marquise du Deffand, connue pour sa correspondance mordante et piquante, n'aimait pas les excès de sérieux ou de familiarité dans son salon.  Autant que la gravité, elle prenait en grippe l'insistance et la bêtise, qu'elle ne manquait pas de réprimer avec un humour adroit, évitant à la fois l'affront et la récidive. 

Commentaires





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire