9 décembre 2013

Loin du compte

Ah ! Les transferts nord-sud... Inépuisable sujet de controverses. On n'est pas d'accord, bien sûr, sur leur ampleur. Trois milliards par an ? Cinq ? Huit ? Moins ? Plus ? Selon certains, ils équivalent à une berline de luxe offerte tous les ans à la Wallonie par chaque contribuable flamand. Selon d'autres, à un demi de bière par jour pour chaque Wallon. Ces  comparaisons sont un peu puériles si elles parlent à l'imagination et ce n'est après tout, pas le plus important. Car une chose est sûre : il y a des transferts — ce qui se voit, dans la comptabilité nationale, au revenu moyen des ménages wallons, bien plus proche de la moyenne nationale que ne l'est le PIB wallon par tête — et c'est normal. Il y a des transferts interrégionaux dans tous les pays du monde. Les vraies questions portent sur leur pertinence, leur efficacité et sur leur efficience, sur leur transparence. On est fort loin du compte.

Charles Bricman - Comment peut-on être belge ?

Commentaires


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire