18 avril 2014

Gros plantage

Tu te rappelles ce que je t'ai raconté sur le monde qui n'était qu'un grand champ, à l'époque où la Terre était plate ?
Ouais, dit Roy. Comment tout est parti en vrille après que tu as rencontré Maman.
Hé là, dit son père. J'ai pas dit ça. Bref j'y ai repensé et ça m'a fait réfléchir aux choses qui me manquent et au fait que je n'ai pas de religion alors que j'en ai quand même besoin.
Quoi ? Demanda Roy .
En gros, je suis foutu. J'ai besoin d'un monde animé, j'ai besoin qu'il me renvoie à moi-même. J'ai besoin de savoir que, quand un glacier bouge où qu'un ours pète, j'ai quelque chose à voir là-dedans. Mais je n'arrive pas non plus à croire à ces conneries, alors que j'en ai besoin.
Qu'est-ce que ça a à voir avec Maman ?
Je ne sais pas. Tu me déconcentres.
Ils terminèrent leur partie et se couchèrent. Roy ressassait le discours de son père, et la personne à ses côtés lui semblait être un père bien étrange. Plus que toute autre chose, c'était le ton de sa voix, comme si la création du monde menait invariablement vers le Gros Plantage. Mais Roy évitait de trop réfléchir. Il avait vraiment envie de dormir.

David Vann - Sukkwan Island

Commentaires


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire