7 mai 2014

Ballade des pendus


Frères humains qui après nous vivez,
N'ayez les cuers contre nous endurcis, 
Car, se pitié de nous povres avez, 
Dieu en aura plus tost de vous mercis.

François Villon 
 Ballade des pendus

De sang-froid  - Truman Capote  (Épigraphe) 

Commentaires



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire