1 juin 2014

Salut poète

Salut poète


la chatte grise et si farouche
est triste et seule au long des jours

dans le faubourg où tu passais
de rue en rue en ce passé

dont elle recherche la clé
de rue en rue elle est perdue

et nous observe comme si
nous devions te ressusciter

Jean-Claude-Pirotte - Autres séjours

Commentaires





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire