19 août 2014

Parmi toutes ces œuvres

La petite chambre se peuplait alors de personnages. Des chants naissaient dans tous les coins de la pièce, des mélodies puissantes et douces montaient et descendaient. De grandes lamentations se faisaient entendre, la tristesse éternelle de toutes les créatures se dressait, une grande félicité chantait et brillait, l'espoir du repos et de la clarté. Andreas, assis au milieu de toutes ces œuvres, la tête entre les mains, lisait, lisait, lisait.

Klaus Mann - La danse pieuse

10 commentaires:

  1. Belle bibliothèque et citation ad hoc pour nous accueillir. Bonne continuation à Marque-pages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci (et pour toutes ces coquilles qui me désolent).
      Ici au moins, un correcteur orthographique ad hoc m'évitera ce genre de bêtise (je parle du z) qu'Over-blog autorisait en plate-forme bien brouillonne.

      Supprimer
  2. Quelle belle image que celle d'Andreas entouré de fantômes livresques et romanesques!
    Une grand félicité, aucun doute!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans "Histoire de la lecture", Alberto Manguel explore bien ce phénomène qui nous fait vivre un théâtre imaginé dans l'endroit, peut-être désert, où nous parcourons les pages.

      Supprimer
    2. Oui, c'est un livre à relire ou à rouvrir régulièrement...

      Supprimer
    3. Je le lis par morceaux, je pense que je n'ai pas encore tout exploré.
      Bonne journée.

      Supprimer
  3. Très bon extrait !
    Et bravo pour ce nouvel espace à la belle présentation, sobre et claire.
    Et puis, non négligeable, pas de publicité !!!
    à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon blog est resté en erreur 404 (plus de blog) durant cinq jours. Impossible d'obtenir une service ni une réponse du staff Overblog. Ce n'était pas la première fois. Puis la pub décale mon titre. J'ai décidé de quitter, même si cela me prendra du temps pour tout transférer.

      Je découvre qu'il y a deux blogs Interférences, je vais visiter tout cela.
      À bientôt K.

      Supprimer
    2. Interférences 2 avait été ouvert spécialement pour le projet d'écriture à contrainte des "366 réels à prise rapide" auquel j'ai participé quotidiennement de février 2012 à février 2013.

      Supprimer
    3. Oui je connais quelques personnes qui ont participé à un projet similaire. J'avais bien compris et me suis dit que je ne laisserais pas de commentaires, ce serait du "réchauffé" : il n'empêche un beau challenge !

      Supprimer