3 octobre 2014

Dos cassé

...tenant fermement les pages ensemble (au lieu de les laisser flotter librement), il l'ouvrit brutalement par le milieu, en s'exclamant : « Comme vos livres s'ouvrent merveilleusement bien ! » J'ai failli m'évanouir.
---

Exposition La reliure d'aujourd'hui et les écrivains belges à Liège du 3 au 18 octobre 2014.


19 commentaires:

  1. La reliure, les soins prodigués aux livres, je l'ai appris avec ma grand-mère qui avait une superbe bibliothèque de livres anciens, magnifiquement reliés et parfois illustrés, du papier fin, de qualité...nous passions des heures merveilleuses à faire des fiches de chaque livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quels beaux souvenirs... Je n'ai jamais possédé de livres coûteux à belles reliures luxueuses. C'est regrettable, et aujourd'hui il y a d'autres priorités qui m'en tiennent éloigné. Mais j'ai beaucoup de soin, et disons-le de respect, pour le moindre poche que j'essaie de manipuler avec précaution. (J'ai quand même un œil sur quelques volumes de La Pléiade...).

      J'espère que vous allez bien ? Nous connaissons ici un début d'automne ensoleillé au point que les feuilles des arbres semblent se languir paresseusement.

      Supprimer
  2. Ah le soin accordé aux livres, on peut écrire des chapitres quand on reste un peu de temps dans une bibliothèque et que l'on voit maltraiter les livres avec ardeur !
    je suis une maniaque et c'est pourquoi je ne prête pas certains livres, il m'est arrivé de les offrir pour ne pas avoir à les prêter ! oui je sais c'est excessif mais ...ouvrir un livre et qu'une odeur de cigarette s'en dégage, trouver des traces de crayon faites par le lecteur à qui on l'a prêté grrr sans compter effectivement sur les tranches cassées et pages qui du coup se décollent
    pour quelques livres, peu bien sûr, je les fais relier avec une reliure simple mais qui permet de conserver le livre et d'en prévoir le leg pour les futures générations qui sont déjà des lecteurs et lectrices assidues

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve une bonne idée de faire relier certains livres auxquels on tient beaucoup. Ils font cela couramment en bibliothèque pour des nouveaux livres et je me demande si c'est coûteux dans le cas que vous évoquez d'une reliure simple.

      Je n'aime pas prêter les livres, ni même les laisser saisir par certaines personnes qui plient totu de suite les pages ou les mouillent... C'est excessif, je suis pourtant comme ça et vois qu'il n 'y a pas que moi...

      Supprimer
  3. Je suis maniaque ausssi et ne prête qu'aux maniaques. Mais je prête, beaucoup, et j'emprunte beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute logique, je déduis de votre commentaire que vous connaissez beaucoup de maniaques des livres... ;)

      Je suis allé récemment suivre vos publications sur "Calou, ivre de lectures" et salue votre bon article du 15 août qui clame votre liberté vis-à-vis des SP. Merci !

      Je suis stupéfait par le nombre de livres que vous lisez : personnellement j'en suis à 5 par mois maximum.

      Supprimer
  4. Je suis bien entourée, en effet :-).
    Merci de venir me lire de temps en temps ! Parfois j'ai besoin d'évacuer ma mauvaise humeur car j'en ai assez de tous les entendre pleurnicher alors qu'ils sont les premiers acteurs de leur ruine.
    Enfin, je suis boulimique mais j'ai aussi des périodes de jachère où je n'ai soit pas envie de lire soit je suis trop occupėe. Il m'arrive donc de ne pas lire pendant un mois, comme il m'arrive de lire non stop toute une journée ! Et oui, Léa culpa, je lis beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Être trop occupé(e) ou ne pas en avoir envie sont les meilleures raison de ne pas lire, non ? Le petit problème que je rencontre est que je ne parviens plus à lire longtemps d'une traite. Sont-ce mes yeux, une fatigue difficile à cerner (?) qui font qu'après une demie-heure, je laisse le livre de côté quitte à y revenir une heure après.

      Supprimer
  5. Mea culpa ( l'iPad corrige sans me prévenir!)

    RépondreSupprimer
  6. Chacun fait comme il peut et/ou veut, l'importance est de bien vivre, non ? Lire beaucoup ne veut rien dire. Lire bien, c'est mieux ;-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien lire c'est déjà bien vivre.
      Bon week-end Pascale.

      Supprimer
  7. Je n'aime pas voir malmener des livres, fussent des poches, je prête avec parcimonie, j'ai eu parfois de mauvaises surprises. Et les livres auxquels je tiens le plus, je ne les prête pas. Votre réflexion sur la durée de lecture m'intéresse, j'en suis là aussi. La seule parade que j'ai trouvée est de multiplier les petites séquences de lecture dans la journée. Ce n'est pas du désintérêt, mais sans doute une faculté qui s'émousse quelque part ? Je ressens la même chose devant un film de plus de deux heures. J'attends le passage télé, j'enregistre et je regarde en plusieurs fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ressens cela devant un film qui m'ennuie un peu.
      Pour les livres, je n'ai pas d'explication : une faculté qui s'émousse ? Je l'avoue, il y a des moments où, même dans un livre qui m'accroche, j'ai envie de veiller à ceci ou cela parmi mes autres centres d'intérêt, dans une sorte de souci multitâche caractéristique de l'époque des ordinateurs et de leur fonctionnement.
      Mais je vais peut-être trop loin là....

      Supprimer
  8. contente de lire ici qu'il y a des gens comme moi ;-)
    on ne voit pas qu'un livre est passé entre mes mains, par contre dès que je les prête à quelqu'un, ils tombent dans la piscine ou une cafetière leur tombe dessus ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rire.... Je reconnais-là votre sens du «bien raconter». Et je me sens encore moins prêt à prêter mes livres....

      Supprimer
  9. J'ai quelques exemplaires numérotés qui sont de vrais trésors pour moi.
    J'aime bien ce "mode d'emploi" pour ouvrir un livre : il pourrait servir à bien des gens !
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles ne sont pas si désuètes finalement, ces précautions pour le dos....de nos amis les livres
      Bon dimanche Bonheur.

      Supprimer
  10. Je n'aime pas non plus qu'on brutalise les livres! je râle quand un lecteur précédent de la bibli a cru bon de laisser des marques au crayon de papier (dans le meilleur des cas)(je passe les stylos et autres miettes de nourriture ou taches de café?)
    J'en ai profité pour aller chez Calou lire son cri au sujet des SP (sujet sensible chez certains blogueurs, je ne vais pas ouvrir un débat). Finalement je réalise que je suis déjà arrivée sur ses billets, en cherchant d'autres avis sur un livre lu.

    RépondreSupprimer
  11. Christian, c'est intéressant ce que vous dites de votre difficulté de concentration. Je n'ai aucune solution mais ça rappelle clairement que lire demande une disponibilité et ouverture d'esprit que l'on n'a jamais en continu.
    Keisha, je ne souhaite ouvrir aucun débat, je ne savais pas qu'il y en avait un chez les blogueurs car j'en lis très peu, et pour être franche seulement deux, Dominique et Christian)...

    RépondreSupprimer