25 octobre 2015

Ici et maintenant


En physique, il n'y a rien qui corresponde à l'idée de «maintenant». Comparez «maintenant» avec «ici». «Ici» désigne le lieu où se tient celui qui parle : pour deux personnes différentes, «ici» indique deux lieux différents. Voilà pourquoi «ici» est un mot dont le sens dépend de l'endroit où il est prononcé. «Maintenant» désigne le temps où se tient celui qui parle : pour deux situations différentes, «maintenant» indique deux temps différents. La similarité entre «ici» et «maintenant» est grande. Mais nous disons que les choses qui existent sont celles qui existent maintenant : le passé n'existe plus et le futur n'existe pas encore. Tandis que personne ne songerait à dire que les choses ici existent, tandis que celles qui ne sont pas ici n'existent pas. Ici à Marseille il n'y a pas de tour Eiffel ; mais je n'en déduis pas que la tour Eiffel n'existe pas. Pourquoi donc disons-nous que les choses qui sont «maintenant» existent, et pas les autres ? Le présent est-il quelque chose d'objectif, une chose qui «s'écoule» et qui fait «exister» les choses les unes après les autres, ou bien est-ce seulement subjectif, comme «ici» ?
La question peut sembler pédante, mais la physique moderne l'a rendue brûlante, car la relativité a montré que la notion de «présent» est subjective elle aussi. [...]. 

Carlo Rovelli - Sept brèves leçons de physique  (traduit de l'italien par Patrick Vighetti)



"Point de temps qui s'écoule pour une description qui verrait tout", 
écrit pertinemment J. Cazenove dans l'article en lien. 
Demain, compte-rendu de ce petit livre simple qui survole
les voies déstabilisantes de la physique moderne.

4 commentaires:

  1. un joli appât
    je viens de vérifier ma médiathèque ne l'a pas mais elle en possède 3 ou 4 de lui qui m'attirent beaucoup
    c'est noté et j'attends votre verdict

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a été édité en septembre 2015, un peu tôt pour les bibliothèques mais je ne connais pas (encore) les autres titres de Rovelli, beaucoup d'articles dans la presse aussi.
      Tout ce qui se publie chez Odile Jacob est de bonne qualité, je n'ai jamais été déçu. Ce qui m'a surpris est le côté très "facile'" de ce titre-ci, il s'adresse à tous.

      Supprimer
  2. Très bel extrait, de quoi saliver ici et maintenant avant la suite ici et après !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut mieux dire. Beau dimanche K !

      Supprimer