21 septembre 2015

Affections


Je ne doutais plus d'aimer Julien. Le réseau délicat de nos affections s'étendait entre nous, et qu'importait au fond si les mailles en étaient mal nommées ? Désir, amour, amitié : du moment que l'équilibre se fait en faveur du bonheur, pourquoi peser trop précis ?

Jacqueline Harpman - L'apparition des esprits


2 commentaires:

  1. Il faut absolument que je lise l'auteur. Me conseilleriez-vous ce titre-là ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lire J. Harpman est une bonne idée : j'ai lu d'elle "Orlanda", "La plage d'Ostende" (j'ai un grande inclination pour ce dernier roman, c'est peut-être un peu à cause de l'Ostende d'hier que j'aime beaucoup ), "Moi qui n'ait pas connu les hommes" et "Jusqu'au dernier de mes jours". Je les ai appréciés tous. Quant à celui-ci, c'est le tout premier livre écrit par Harpman mais il a été sérieusement revu par l'auteure avant d'être édité chez Ancrage. Je vais essayer d'en faire un bref billet aujourd'hui. C'est une belle manière d'entrer chez Harpman, il a une suite, "Le véritable amour", je ne l'ai pas lu.

      Supprimer