29 décembre 2015

Le français recycle

Il faut bien constater que le français [la langue française] a cessé de créer. Il recycle... Cela témoigne sans doute d'une perte d'influence de la culture française. Mais, globalement, toutes les cultures sont minoritaires par rapport à l'anglais aujourd'hui...  

Michel Francard  - Le Soir (24/25 décembre 2015)


Réflexion exprimée lors d'un entretien consacré à l'élection du mot (néologisme) de l'année organisée par le journal Le Soir auquel le linguiste a présidé. Le mot désigné par les internautes en 2015 (plus de 2500 votants pour départager 550 propositions) est "spoiler", déjà cité sur ce blog. 
Les autres mots du «top 5» sont ubérisation (n.m.), enjailler (v.), taxshift (n.m.) et facebooker (v.).

16 commentaires:

  1. Entailler, joli, je ne connaissais pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enjailler, j'avoue que je ne connaissais pas non plus... Joli, oui.
      J'ai fini "L'intérêt de l'enfant", j'ai apprécié la fin alors que je trouvais que le livre se traînait un peu en seconde partie.
      Bonne fin d'année !

      Supprimer
  2. Enjailler ! Ah, le correcteur d'orthographe ne le connaît pas non plus ☺

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas non plus trouvé ce livre réussi de bout en bout... bien pour son thème moins pour son traitement (j'ai préféré voir L'hermine de Lucchini au cinéma dans le même temps), je n'ai pas cru à cette fin,invraisemblable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, la fin peut sembler invraisemblable, mais elle soulève de vrais problèmes que le jugement pur et simple ne suffit pas à régler. Le besoin de sens de Adam m'a touché.
      Je spoile là, attention...!

      Supprimer
    2. J'ai vu 'L'hermine", bravo Lucchini, puis comme le livre de McEwan, il replace le juge dans le contexte élargi de la vie privée. Le film m'a paru court.

      Supprimer
  4. Heureusement que vous avez mis un lien vers "enjailler" et "taxshift", j'ai pu découvrir leur signification.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi fait et donc bien fait. Ici en Belgique "Taxshift" est rebattu depuis longtemps dans la presse suite aux actions gouvernementales.
      Vous enjaillerez-vous au réveillon ? Profitez bien !

      Supprimer
  5. Enjailler je ne connaissais pas, ou plutôt j'aurais dû, pour avoir lu des journaux ivoiriens utilisant ce langage.
    Spoiler est utilisé, nos amis canadiens ont divulgâcher, j'aime, mais je doute que ça prenne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un spoiler est aussi, de façon plus française, un dévoileur ou un coupe-fin, termes qui n'auront pas cours sans doute. Ce qui prend, comme vous dites, doit sonner plus anglo-saxon...

      Supprimer
  6. J'adopte volontiers "enjailler", tellement plus beau que "kiffer" ! Les autres sont des anglicismes - no comment ;-)
    Francard à la barre... Qui s'en souvient ? (Permettez-moi ce commentaire pour un public très restreint, des happy few en quelque sorte.)
    Bonne fin d'année, Christw.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Horrible, le "j'te kiffe".... Je préfère vos «happy few» et j'en suis presque de vous avoir fait revenir Francard à la barre en mémoire.
      Heureuse fin d'année !

      Supprimer
  7. Bonsoir Christw, comme Pascale et certainement d'autres, je ne connaissais pas ce terme "enjailler". Sinon, les néologisme anglo-français me hérissent pas mal. Cela ne m'empêchera pas de vous souhaiter une très belle année 2016 sereine et heureuse. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meilleurs vœux Dasola ! J'irai voir aujourd'hui ce que vous proposez au cinéma et en livres pour ce début d'année. Nous avons vu hier "Nous trois ou rien", un peu léger et trop optimiste, à mon avis au regard du problème réel des banlieues qui m'ont paru vite résolus. Mais amusant.
      Bon week-end.

      Supprimer
  8. Merci Keisha pour "divulgâcher", tellement juste et imagé, j'adore ! En le disant à voix haute, on en a plein la bouche :-)

    RépondreSupprimer