21 novembre 2016

Économie : propositions de lecture

Pour avoir lu tardivement "Le Monde Diplomatique" de septembre, où ce hors-série est annoncé, je ne possède "Le manuel d'économie critique" que depuis peu et ne saurais en faire une chronique convenable. S'il est à la hauteur du manuel d'histoire critique (septembre 2014), il peut s'acheter les yeux fermés : "l'économie comme on ne vous l'a jamais expliquée".



Après avoir vu un entretien avec Gilles Ardinat, j'ai commandé "Comprendre la mondialisation en 10 leçons" : l'auteur veut "sortir le débat sur la mondialisation du tout économique", comme c'est le cas pour "Et si Marx avait raison ?".
"Pourquoi les crises reviennent toujours", un désormais classique, par un Nobel d'économie (2008) : Paul Krugman "met au jour une crise du système lui-même, de sa logique fondée sur la libre circulation des capitaux et la valorisation du capital, alors qu’une prospérité durable suppose de donner la priorité à la satisfaction des besoins du plus grand nombre et de distribuer équitablement le pouvoir d’achat à cet effet.", lit-on dans la présentation du Seuil. 

Version actualisée (2008) d'un précédent ouvrage en 50 questions, il est produit par le Comité pour l'abolition des dettes illégitimes. Détaillé, 400 pages, livre plus exigeant, bien structuré.



Devant les excès de la mondialisation et du libéralisme, je me dis que le moins que je puisse faire, au risque de l'indignation, est certainement de m'informer sur leurs aspects cruciaux. Je tente également d'être attentif à l'actualité économique qui est régulièrement considérée d'un œil critique dans "Le Monde Diplomatique" et ses publications. 


11 commentaires:

  1. pas certaine d'avoir le courage de me plonger là dedans mais c'est bon à prendre pour le jour où...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est le temps qui manque, et, quand même, l'envie de lire des choses divertissantes, bien entendu.
      Bonne semaine.

      Supprimer
  2. Le manuel du Diplo se lit facilement. Pas obligé de tout lire d'un coup, chaque chapitre peut être lu indépendamment. De plus il est truffé d'anecdotes éclairantes et de schémas instructifs, surtout celui de la page 18 qui d'un coup d'oeil vous donne l'ensemble des courants des pensées économiques. Très utile pour se repérer quand on lit un essai sur le sujet. Quand on comprend, le plaisir de la lecture s'intensifie ainsi que la soif de connaissances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plaisir de lecture et soif de connaissance : voilà l'objectif ideal, je prends! J'ai un peu parcouru ce hors-série, c'est copieux et clair.

      Supprimer
    2. Rien à rajouter à ce commentaire (de R. Spire). Un "hors-série" qui se positionne en ouvrage de référence.

      Supprimer
  3. Bon, voir si ma bibli est abonnée au monde diplo... Mais pas trop tout de suite non plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de publication est plutôt disponible en consultation ici.

      Supprimer
  4. Lecture quasi indispensable pour contrecarrer le tintamarre des mêmes qui passent en boucle dans tous les medias pour dispenser un message identique. Mais comme vous, j'ai aussi envie de divertissant ... il y a un équilibre à trouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'équilibre avec les activités annexes (je veux dire à côté des livres) qui occupent du temps que l'on n'accorde pas à la lecture.

      Supprimer
  5. Merci, il est indispensable de s'informer, ne fût-ce que pour essayer de détecter les mensonges, tromperies et entourloupettes et...trouver des candidat(e)s pour qui voter après! La tâche est ardue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voter, ça ressemble aujourd'hui à choisir une tête «people» politique :-)

      Supprimer