30 mars 2018

Salut professeur

Une pensée triste : Clément Rosset est décédé ce 27 mars. Ces derniers temps, il me parle au jour le jour à travers "Le Réel - Traité de l'idiotie". Je songe aussi à un essai concis sur Schopenhauer et au plaisir de relire le traité sur l'illusion ("Le réel et son double") qui me fit découvrir, à soixante ans,  que la philosophie sait être lumineuse. 

"Les différents aspects de l'illusion [...] renvoient à une même fonction, à une même structure, à un même échec. La fonction: protéger du réel. La structure: non pas refuser de percevoir le réel, mais le dédoubler. L'échec: reconnaître trop tard dans le double protecteur le réel même dont on croyait s'être gardé. Telle est la malédiction de l'esquive, de renvoyer, par le détour d'une duplication fantasmatique, à l'indésirable point de départ, le réel." (Le réel et son double).


Retour élogieux et instructif sur l'homme et le philosophe dans Lemediapresse (par Frédéric Schiffter).

20 commentaires:

  1. ah je suis triste, je n'avais pas du tout entendu cette info il faut dire que je n'écoute plus les infos depuis longtemps alors ...
    une philosophie que je lis depuis très longtemps et qui m'a souvent accompagnée, mes livres sont lus et relus, remplacés par des neufs lorsque leur état était par trop épouvantable
    pleins de notes au crayon, avec parfois des commentaires contradictoires ce qui est le propre de la philo non ?
    j'ai la sensation d'un ami qui s'en va
    je vais faire un billet je crois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera bien d'en faire un billet, Dominique. J'ai hésité car n'ai pas beaucoup de temps ces jours-ci, mais je voulais dire ma reconnaissance. Je vous lirai avec plaisir et intérêt.
      Bon week-end.

      Supprimer
  2. J'ai entendu cette info et un rappel de sa carrière tout au long de la matinée à la radio. Je le connais de nom, mais n'ai pas lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'êtes pas tellement intéressée par la philosophie, je crois. Bon week-end Aifelle.

      Supprimer
  3. Je m'y intéresse, mais c'est plus facile pour moi à écouter à la radio. Il y a quelques belles émissions sur France-Culture régulièrement. Bon week-end à vous aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun sa façon, oui je crois que c'est très bien sur F. Culture. J'aime bien aussi de temps en temps les émissions de Enthoven sur Arte. J'ai l'habitude d'écouter des chaînes divertissantes à la radio, en bruit de fond. En général et si possible, je lis la philo au calme.

      Supprimer
  4. J'ai pensé à vous en entendant la nouvelle de sa mort, il me reste à le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vous donner envie, dans "Le Réel et son double", Rosset mentionne trois histoires très amusantes (indépendamment de la réflexion philosophique qu'elles entraînent) sur l'illusion oraculaire où en voulant éviter la prédiction, les protagonistes s'y précipitent malgré eux : la légende d'Œdipe, l'histoire de Sigismond et un conte arabe.

      Supprimer
  5. C'est sur le blog de Dominique que j'ai lu cette info et je passe donc par ici puisque c'est grâce à vous qu'elle l'a appris aussi.
    Je ne l'ai pas lu et vos deux billets me le font regretter.
    Bon dimanche de Pâques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonnes fêtes de Pâques à vous !

      Supprimer
  6. j'ai effacé par erreur votre adresse mail de mon répertoire si vous me la redonnez j'ai un petit cadeau de Pâques pour vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais lire votre billet sur Rosset, bon dimanche.

      Supprimer
  7. Bonjour Christw, grâce à Dominique et à vous, j'entends parler de M. Rosset pour la première fois. J'avoue mon manque de culture à son sujet et je le regrette. Merci. Bon lundi de Pâques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La culture est bien plus vaste que le domaine philosophique, heureusement ! Vous avez vos créneaux, voilà tout.
      Bonne journée Dasola.

      Supprimer
  8. Je ne le connaissais que de nom, grâce à Dominique. Hélas, je n'ai pas l'esprit philosophique, tout au moins de cette manière là, mais je comprends la peine de ceux qui le lisaient. On perd en effet un ami, quand un auteur qu'on aime s'en va.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de ça, un ami, avec de l'admiration pour un esprit clair. Même si on n'est pas d'acord avec tout ce qu'il écrit. Il y a de ces penseurs qui font de l'amphigouri compréhensible par deux ou trois adeptes.

      Supprimer
  9. C'est un auteur que je ne connais pas... mais tout ce que j'ai pu entendre à son propos depuis son décès me laisse à penser que c'est bien dommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les morts n'ont que des qualités, c'est connu. Mais si vous le tentez, c'est vrai, il est clair et intéressant. Ce dernier qualificatif (ce mot passe-partout) si l'on a envie d'approcher le domaine auquel Clément Rosset s'est consacré.

      Supprimer
  10. Je me glisse dans le commentaire de Margotte, j'ai lu aussi le billet de Dominique, donc j'ai noté le titre que vous suggérez à Tania.
    Merci.
    Pâques est passé depuis belle lurette, j'ai été fort occupée moi aussi par de multiples visites...je reprends le chemin des blogs peu à peu.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon retour sur les blogs Colette.
      Bonne semaine, j'espère que tout va bien.

      Supprimer

AUCUN COMMENTAIRE ANONYME NE SERA PUBLIÉ
NO ANONYMOUS COMMENT WILL BE PUBLISHED