10 mai 2018

Que de temps perdu à gagner du temps !

Paul Morand  - "Journal inutile I" (1968-1972)



9 commentaires:

  1. tout à fait frappé au coin du bon sens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne fin de semaine Dominique.

      Supprimer
  2. J'ignorais que ce sage constat était de Paul Morand, "L'homme pressé".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans "L'homme pressé", peut-être la contrepartie: "Quand on pense lentement on dort".

      Supprimer
  3. Drôles d'expressions que celles de "gagner" et "perdre" du temps...
    Bon dimanche à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme si l'on pouvait posséder du temps (qui serait de l'argent, dit-on).
      Bon dimanche !

      Supprimer
  4. C'est si juste ! On y laisse même souvent sa vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La société de consommation, la croissance, incitent à aller toujours plus vite. J'ai entendu parler d'un train supersonique, Toulouse-Montptellier en 20 minutes : moi, qui aime tant regarder le paysage...

      Supprimer
  5. Le temps perdu ne l'est jamais : apprécier le temps comme un fruit et la lenteur, sa puissance : voilà la véritable vie.

    RépondreSupprimer

AUCUN COMMENTAIRE ANONYME NE SERA PUBLIÉ
NO ANONYMOUS COMMENT WILL BE PUBLISHED